Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

L’affaire est dans le sac !

Dossiers de procès d’Ancien Régime et perspectives de recherche historique

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Le 11/03/2013Archives générales du Royaume
Rue de Ruysbroeck 8 - 1000 Bruxelles
Horaire :

8h30 - 17h00

Tarifs : Entrée libreContact : laetizia.puccio@arch.be - 02 513 76 80

Intitulée « L’affaire est dans le sac », la journée d’étude qui s’est déroulée aux Archives générales du Royaume le 11 mars 2013 a rassemblé près de 100 participants ! L’appel à communication sur le thème des dossiers de procès d’Ancien Régime avait, lui aussi, suscité un engouement certain de la part des chercheurs. Les 18 interventions sélectionnées ont été présentées à la fois par des archivistes, des historiens, des juristes et une avocate, venus de Belgique, des Pays-Bas et de France. Les nombreux débats qui ont ponctué la journée n’en ont été que plus riches !

Plusieurs axes ont été privilégiés afin de mettre en exergue les archives juridiques. La journée a débuté par une table ronde. Les projets exposés, qui sont actuellement en cours en Belgique et aux Pays-Bas, ont permis de confronter les expériences, les pratiques et les approches méthodologiques sur le traitement de ces sources.
Ensuite, les dossiers de procès ont été utilisés pour faire le lien entre les archives et le pouvoir. De cette façon, des questions aussi importantes que l’accessibilité des tribunaux et le monopole du droit ont été débattues. S’il est évident que, en matière de justice criminelle, ils témoignent du fonctionnement des institutions d’un État, les dossiers de procès sont aussi le reflet de la société tout entière lorsqu’ils relèvent du domaine civil.
Un deuxième problème intellectuel abordé a été celui de l’efficacité de la justice. Qu’en est-il de la rapidité ou de la corruption de celle-ci ? Observe-t-on des différences dans le temps et dans l’espace ? Une approche peut-être plus originale pose la question du traitement de ces textes comme documents écrits fondés sur une construction linguistique, mais fonctionnant également comme sources de l’oralité.
Enfin, un groupe de communications a exploité les dossiers judiciaires en tant que sources de questionnements proprement historiques. Ils appartiennent à l’histoire sociale et économique quand ils aident à approcher le rôle des femmes dans le commerce du textile à Anvers au 17e siècle ou lorsqu’ils décrivent les cycles de vie des prostituées à Bruges au 18e siècle. Relevant davantage de l’histoire sociale, ces documents offrent également une perspective intéressante pour le chercheur qui s’occupe d’études de cas.

Comme l’a rappelé l’archiviste général Karel Velle, dans son discours inaugural, les dossiers de procès ont été longtemps délaissés par les archivistes et d’énormes retards en matière d’ouverture à la recherche sont à résorber. La réussite de cette journée laisse toutefois augurer de très belles perspectives à venir pour les dossiers de procès d’Ancien Régime.

Toutes les communications ont été publiées dans la collection Studia des Archives de l’État et sont en vente à la boutique des Archives générales du Royaume ou via publicat@arch.be.

 DECEULAER H., DUBOIS S. et PUCCIO L., L’affaire est dans le sac ! Dossiers de procès d’Ancien Régime et perspectives de recherche historique : Actes de la journée d’étude tenue aux Archives générales du Royaume (11-03-2013), série Studia n°148, publ. n°5364, Archives générales du Royaume, Bruxelles, 2014, 15 €.

À télécharger
Partager cette expo :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement