Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

Les enfants de guerre : quand le conflit donne la vie

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Le 20/04/2016Salle de conférence du CegeSoma - 29, Square de l’Aviation - 1070 BruxellesTarifs : Entrée libreContact : ambar.geerts@cegesoma.be -

Durant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs enfants sont nés de la relation entre une femme belge et un soldat allemand. Ces enfants n’auraient pas vu le jour sans l’existence de ce conflit. Le mercredi 20 avril à 14h30, Gerlinda Swillen donnera une conférence au CegeSoma sur ce qui est à la fois son sujet de thèse, défendue récemment à la VUB, et son histoire personnelle : Conçus par la Seconde Guerre mondiale. Enfants de guerre sur l’axe Bruxelles-Berlin.

Naître de la guerre : l’approche des concernés

L’approche des parents biologiques s'appréhende du point de vue de leurs enfants : qui et que sont-ils, comment se sont-ils rencontrés, quelle était leur relation et comment ont-ils réussi à la développer ou non, vu le contexte social et idéologique de l’époque ? L’accent est mis sur l’approche sexuelle à l’origine des enfants, tout en prêtant attention à leur statut juridique et ses conséquences sociales.

Des sources révélatrices

La recherche de Gerlinda Swillen s’appuie sur des conversations avec plus de cent vingt enfants de guerre belges ainsi que des documents originaux et la confrontation d’archives rarement consultées auparavant en Belgique et en Allemagne. Elle démontre que les enfants de guerre se trouvent la plupart du temps dans une zone dangereuse, où ils n’ont pas de protection juridique ni sociale. Elle attire ainsi l’attention sur la nécessité de prévoir un statut international (manquant dans tous les traités internationaux de droits humains) pour les enfants de guerre actuels et futurs – déjà présents dans le flot de réfugiés d’aujourd’hui.
Vous retrouverez sur notre site les recherches entreprises avant 2012 par Gerlinda Swillen : Les enfants de la guerre.

La conférence de ce mercredi 20 avril aura lieu en français. L’entrée est libre mais il est préférable de réserver auprès d'ambar.geerts@cegesoma.be.

Pour rappel, le CegeSoma fait partie des Archives de l’État depuis ce 1er janvier 2016.

Partager cette expo :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement