Archives de l'État en Belgique

Notre mémoire à tous !

Menu

L’œuf ou la tuile ?

Père Dominique Pire, Prix Nobel de la Paix 1958

Texte petit  Texte normal  Texte grand
Du 11/12/2018 au 30/03/2019Archives de l'État à Namur - Boulevard Cauchy 41 - 5000 NamurHeures d'ouverture :

Ouvert du mardi au samedi de 9h à 16h30.
L'exposition est également accessible mercredi 26 décembre 2018, de 11h à 16h30, ainsi que jeudi 27, vendredi 28 et samedi 29 décembre 2018, de 9h à 16h30 !
Fermé les dimanches, lundis et jours fériés.
Visites de groupe sur réservation auprès des Archives de l'État à Namur.

 

Tarifs : Entrée libreContact : archives.namur@arch.be - +32 81 65 41 98

À l’occasion du 60e anniversaire du Prix Nobel de la Paix 1958, les Archives de l’État à Namur organisent une exposition rétrospective sur le Père Dominique Pire. Celle-ci se déroule du 11 décembre 2018 au 30 mars 2019.

Le 10 décembre 1958, Georges-Dominique Pire recevait le Prix Nobel de la Paix pour son action en faveur des réfugiés d’Europe de l’Est. Malgré cette prestigieuse récompense, la personnalité de cet homme de paix demeure aujourd’hui largement méconnue. Rares sont celles et ceux qui connaissent encore son œuvre au service des plus démunis, son engagement en faveur de la paix ou sa conception originale du dialogue fraternel entre les hommes et les peuples…

L’exposition qui se tient aux Archives de l’État à Namur du 11 décembre 2018 au 30 mars 2019 retrace le parcours de cet homme d’exception à travers ses archives et souvenirs personnels. Elle présente les grandes étapes de sa vie (1910-1969) et les différentes œuvres qu’il a fondées : le Service d’Entraide Familiale de Huy, l’Aide aux Personnes Déplacées, l’Université de Paix, les Parrainages Mondiaux et les Iles de Paix. Tout au long de ce parcours, l’exposition révèle également la pensée humaniste qui a inspiré l’ensemble de ses actions.

Les documents les plus significatifs, extraits du fonds conservé aux Archives de l’État à Namur, sont présentés et commentés. Le public y découvrira divers écrits mais aussi de très nombreuses photographies, des enregistrements sonores, des extraits de films d’époque ainsi que des objets – parfois insolites – provenant du bureau du Père Pire.

L’exposition L’œuf ou la tuile ? interpelle le visiteur et l’invite à découvrir, au terme de sa visite, le message que cet homme de paix a voulu transmettre aux générations futures.


Un patrimoine archivistique remarquable

Les archives du Père Dominique Pire (1910-1969), conservées après son décès par les associations qu’il a fondées, ont été confiées en 2016 aux Archives de l’État à Namur. Représentant environ 55 mètres linéaires, ce fonds d’archives est particulièrement riche et diversifié : il renferme des milliers de lettres, reçues ou écrites par le Père Pire, des textes de discours et de conférences, des dossiers de travail, des notes personnelles, mais aussi des albums photographiques, des enregistrements sonores, des films et quantité d’autres documents.

Ces archives, couvrant les années 1930 à 1969, constituent une mine d’informations non seulement sur le Père Pire, son action et sa pensée, mais aussi sur le contexte dans lequel il a œuvré, les situations auxquelles il a été confronté, les personnes qu’il a rencontrées... qu’il s’agisse de simples citoyens ou de personnalités comme la reine Elisabeth de Belgique, le Dr Schweitzer, U Thant, etc. Conformément à leurs missions, les Archives de l’État à Namur veillent désormais à préserver et valoriser ce patrimoine archivistique et à le rendre accessible grâce à l’élaboration d’un inventaire.

L'exposition bénéficie du soutien de la Loterie Nationale et de Belspo ainsi que de collaborations de l'UNamur, de l'Observatoire royal de Belgique et de la Sonuma.

Des visites guidées pour les groupes sont organisées sur réservation auprès des Archives de l’État à Namur.

Pour en savoir plus

 

Partager cette expo :
www.belspo.be www.belgium.be e-Procurement